Pétronille

Extrait

"L'ivresse ne s'improvise pas. Elle relève de l'art, qui exige don et souci. Boire au hasard ne mène nulle part.
Si la première cuite est si souvent miraculeuse, c'est uniquement grâce à la fameuse chance du débutant : par définition, elle ne se reproduira pas.
Pendant des années, j'ai bu comme tout le monde, au gré des soirées, des choses plus ou moins fortes, dans l'espoir d'atteindre la griserie qui aurait rendu l'existence acceptable : la gueule de bois a été mon principal résultat. Je n'ai pourtant jamais cessé de soupçonner qu'il y avait un meilleur parti à tirer de cette quête."

 

 

En quête d’un compagnon versé dans « l’art de l’ivresse », Amélie Nothomb rencontre Pétronille Fanto lors d’une séance de dédicaces.

Rebelle et admiratrice de Shakespeare, Pétronille se révèle être la personne idéale, et une amitié naît rapidement.

Du premier coup d’œil jusqu’à la fusion, les deux femmes trouvent une belle complicité à travers le goût de la littérature et l’amour du champagne, témoin privilégié des aventures d’Amélie Nothomb.

Quelques bulles s’échappent de ce roman à grande vitesse, où les conversations s’envolent au gré des décors aux couleurs éthyliques.

Dans ce livre aux accents autobiographique, l’auteure confirme son talent pour la narration, la lecture est légère et plutôt amusante.

 

Note : SSSSS