Festival Interceltique de Lorient: musique et danses des pays celtes

Un spectacle à l’espace marine, des musiques et groupes variés qui ont attiré une centaine de personnes, de tous les âges.

 

Nous avons vu deux groupes avec des styles différents mais tous deux intéressants. Le premier, Banda de Gaitas Candas d’Asturie, présentait des musiques d’un style plutôt « bagad » avec les célèbres cornemuses ; mais les musiques se ressemblaient beaucoup entre elles. Les musiciens portaient des tenues typiques de leur pays. Cependant, ce n’était pas le plus impressionnant mais leur parfaite synchronisation, notamment des percussionnistes, ainsi que tout l’art visuel mis en place autour de leur jeu. Par exemple, des baguettes d’une couleur rouge vif qui « dansaient » sous les regards ébahis. Le public semblait enjoué, et ils ont encouragé les musiciens afin qu’ils jouent un dernier morceau. Les cris et sifflements résonnaient dans la salle.

Un deuxième groupe a ensuite fait son entrée sur scène, les Rushen Silver Band venant directement de L’Île de Man. Pendant leur installation, une personne du festival a incité le public à applaudir le groupe précédent ainsi que les bénévoles, « sans lesquels le festival ne pourrait pas fonctionner ».

Les musiciens ont alors commencé à jouer, d’un style plus jazz, avec les trompettes et autres instruments à vent. Aux premiers abords, ce groupe semblait plus stricte mais entre deux morceaux, différents musiciens se sont avancés au micro, se sont présentés en essayant de parler français, ce qui a beaucoup plu. L’un d’entre eux a même parlé en Mannois, langue officielle de L’Île de man.

Leurs musiques étaient plus calmes, plus agréables à écouter.

Nous n’avons malheureusement pas vu tous les groupes prévus lors de ce spectacle, mais nous avons passé un agréable moment.

 

 Camille & Maëla