Solo

Durée : 2h15min 

Nationalité :  Américaine

 

Réalisateur : Ron Howard

 

Genre : Science-fiction/ Action

 

Acteurs :   Alden Ehrenreich : Han Solo 

                  Emilia Clarke : Kira

                   Donald Glover : Landon

                   Woody Harrelson : Beckett

 

Synopsis :

     Le jeune Han se trouve dans les bas fonds de la planète Corellia depuis son enfance. Obligé de s'adonner à des petits délits pour survivre, accompagné de son amie Kira, Han trouve du coaxium, un carburant précieux pour vaisseau. Cela sonne le début d'une aventure, pour le jeune couple, afin de s'échapper de leur planète malfamée.

 

Critique :

     Nous découvrons ici un Han Solo beaucoup plus jeune (même si cela ne se voit pas) que celui du premier opus de Star Wars : Un nouvel espoir. Nous sentons une volonté d'expliquer comment s'est créé le personnage mythique d'Han Solo, allant jusqu'à des détails comme la paire de dés suspendues dans le Faucon Millenium. Ce spin-off s'adresse clairement à des fans aguerris. Mais est-ce que cela suffit-il ? Clairement non. Les événements se passent à une vitesse assez déconcertante, introduisant les personnages à la va-vite. Si on peut s'attendre à une relation travaillée entre Han et Kira, au début du film, les péripéties s'enchaînent vite, privilégiant l'action à une narration soignée, sapant tout espoir. De plus, le déroulement, malgré qu'il soit explosif, est plat. Le but et les événements n'apparaissent pas comme important à nos yeux de par un enchaînement brouillon.

     Du côté du jeu des acteurs, nous pouvons saluer la prestation de l'ensemble des acteurs. Seul hic : Alden Ehrenreich. Le comédien jouant Han Solo ne tombe pas dans la parodie ou dans l'imitation du jeu d'Harrison Ford et nous pouvons le saluer pour cet effort. Néanmoins, son jeu manque d'expression et de peps. Il se contente la plupart du temps d'arborer un visage impassible en laissant transparaître aucune émotion, si ce n'est un sourire de temps à autre. Nous pouvions nous attendre à une prestation différente concernant le personnage du bandit vaurien, arrogant et effronté qu'est Han Solo.

     Comme d'habitude, nous pouvons souligner les effets spéciaux assez spectaculaires attendus dans tout bon Star Wars et qui ne déçoivent pas. La bande-son, quant à elle, ne reprend pas les thèmes marquant de la saga et n'est pas percutante non plus. Elle aura même tendance à se faire oublier pendant le déroulement du film.

     Pour conclure, le film Solo était clairement dispensable. Le récit du passé de ce personnage ne marque pas les esprits et va même jusqu'à briser le mythe construit autour de ce anti-héros. Cela n'est guère rassurant pour la suite et on peut se demander si la franchise Star Wars n'est pas en train de s’essouffler de par la trop grande production de films et de spin-off autour de l'univers.

 

Note : SSsss

Kénan et Thomas