Spider-Man: New Generation

Titre original : Spider-Man: Into the Spider-Verse

Titre français : Spider-Man: New Generation

Réalisation : Peter Ramsey, Bob Persichetti et Rodney Rothman

Scénario : Phil Lord et Rodney Rothman,
d'après une histoire de Phil Lord, d'après des personnages créés par Steve Ditko, Stan Lee, Sara Pichelli et Brian Michael Bendis

  

D'abord commençons par le synopsis du film. Miles Morales, un adolescent de Brooklyn étudiant dans un très bon lycée, va voir son quotidien changer lorsqu'il va se faire mordre par une araignée radioactive et se rendre compte qu'il va subir les mêmes transformations que Spider-Man, mais ce n'est que le début de ses péripéties qui le mener à rencontrer d'autres Spider-héros .

On va commencer simplement : ce film est le meilleur film Marvel de l'année, le meilleur film de super-héros de l'année et même le meilleur Marvel tout court. Et je vais évidemment essayer de vous le prouver tant bien que mal au long de cette critique. Cependant il s'agit de ma première critique d'un film d'animation et les critères risques peut-être d'être différents.

Tout d'abord j'aimerais aborder le scénario qui vraiment très bien géré. Le film n'a pas pour but d'être un film d'animation à destination uniquement des enfants (car je le rappelle, les films d'animations ne sont pas que pour les enfants) et ça se ressent. Dès le début le film nous fait comprendre qu'il a été écrit par des gens qui aiment et comprennent l'univers et le personnage de Spider-Man. On a le droit à toutes sortes de références sur les anciennes séries, films ou comics Spider-Man sans pour autant être dans la démesure et dans le fan-service à outrance (mention spéciale à la scène post-générique qui représente parfait cela et est hilarante). Bien que ce film nous soit montré surtout comme une origine-story pour Miles Morales (au point que la France ait plus l'accent sur ce point plus que sur le reste du film avec ton titre tout pourri), on a quand même le droit à une histoire très bien construite sur les univers parallèles avec son lot d'araignées pas forcément connus du public. Malgré les certains points prévisibles du film (ça reste une origine-story y'a des choses inévitables), le film a réussi à me surprendre de nombreuses fois et ce même en étant allé le voir 3 fois au cinéma (2 fois en VF et 1 fois en VO, et je reviendrais sur les langues plus tard). Les antagonistes du film sont supers et évidemment le Caïd qui est le méchant principal n'a pas une motivation de merde de type « Domination mondiale et avoir beaucoup l'argent », ce qui fait qu'on est plus compréhensif pour lui. Et bien qu'on ne se concentre principalement que sur 3 des 6  araignées (Peter Parker 616, Spider Gwen et Miles Morales), les 3 autres ne sont pas pour autant trop laissés en retrait et ils sont tous très sympathiques et attachant. Le pari de prendre beaucoup de personnage avec des styles visuels et mêmes des personnalités très hétérogènes est réussi. Les personnages restent majoritairement sérieux (y compris le cochon) lorsqu'il faut l'être. Cependant le film est très drôle et j'ai lâché quelques rires à chacune des 3 séances où je suis allé (sauf pour la scène  vue dans toutes les bandes annonces). Et même si le film n'est adaptation d'aucuns comics, je trouve ça important de noter que c'est sûrement le film Marvel qui est le plus fidèle au comic: que ce soit au niveau des personnages, des relations et des univers parallèles tout est juste. Alors même si en France on connaît peu les autres spider-héros, je pense que les afficionados de Comics seront (tout comme moi) ravis des références tout le long du film.

Je vais maintenant pouvoir passer à l'animation et à la réalisation qui m'ont toutes deux bluffés. Déjà, ce film est un hommage au genre du comic. On sent construction très très inspiré des comics, que ce soit dans les cases qui apparaissent comme les pensées des personnages, ou bien dans le style graphiques avec tout ce travail sur les flous et sur les frames qui apparaissent souvent. On a toujours cette impression avec les différents styles d'animations qui sont utilisés pour chaque Spider et avec les textes qui suivent les personnages. Comme le film est un film d'animation, il offre  également une liberté de mouvement et de plans beaucoup plus grande. Ce qui nous permet d'avoir des plans de voltiges absolument magnifiques. Les scènes de combat sont également très bien travaillées et très bien montés. L'action est fluide, rapide mais pas surcuté pour autant et l'animation nous laisse malgré tout respirer. Et on retrouve dans ses scènes, les aspects d'une BD avec l'écran qui se divise en 5 parties où les effets sonores et onomatopées qui sont écrites au même moment qu'elles sont entendus. Et je répète que les Spider-héros ont vraiment tous un style unique qui est gardée tout le long du film tout comme les codes des univers d'où ils proviennent (comics, roman noir , manga et cartoon ), avec les effets sonores qui vont avec.
J'aimerais réserver deux mentions spéciales pour mes deux scènes préférées du film : le passage où Miles Morales devient réellement Spidey et la scène de la bataille finale contre le Caïd. Ces deux scènes relativement proches dans le film sont pour moi les plus belles scènes au niveau esthétiques du film. Même si un des plans de la scène de Miles est présente dans les premiers teasers du film le revoir au cinéma a quand même été une claque pour moi, j'avais littéralement le souffle coupé pendant toute cette scène et à ce moment je me disais qu'au niveau visuel le film ne pouvait plus m'intéresser et puis est venue la bataille finale. Je ne dévoilerais pas trop de cette scène car je ne veux pas vous gâcher le plaisir de découvrir cette scène tant que le film est encore au cinéma mais elle est réellement une des meilleures scènes au niveau créatif que j'ai jamais vu. Les idées sont superbement exploitées et j'ai énormément apprécié ce moment.

Avant de finir sur une conclusion j'aimerais repartir sur deux points.

Tout d'abord, la VF de ce film est presque parfaite sauf pour deux faits : déjà le titre pourquoi changer le titre si c'est pour laisser un titre anglais qui est moins bien que l'original et ensuite NE CASTEZ PLUS JAMAIS DE FOOTBALLEUR !!!! Non mais sérieusement, j'ai jamais entendu un doublage aussi privé d'émotions, Siri aussi aurait mieux doublé que ça. À la limite Giroud ne m'as beaucoup dérangé par contre Kipembé … Que quelqu'un lui rende son âme, ce n'est pas possible d'être aussi peu investit. Surtout que le personnage qu'il double, le scorpion, a sa moitié des répliques en espagnol. Ça veut dire qu'on aurait pu avoir moitié moins de son doublage de MERDE.

Et mon deuxième point qui est plus positif est l'hommage à Stan Lee décédé juste avant la sortie du film. Il était très émouvant et comme à l’habitude de Stan Lee il est fait par un caméo qui même en animation est très représentatif de la personne et qui personnellement fait verser une petite larme.

Pour conclure, je reviendrais sur mon introduction en confirmant que ce film est vraiment le meilleur Marvel que j'ai vu, et Dieu sait que j'en ai vu des Marvels (23 pour être précis) et également un des meilleurs films de Super-héros au-cotés de Watchmen ou Dark Knight . Contrairement aux films du MCU, ce film n'est pas une production, il y a vraiment une réalisation très présente (chez les MCU on a certains rares exemples mais cela reste rare). Et attention, j'aime beaucoup les films Marvels, ils sont très divertissant , mais ce ne sont que ça : des divertissements. Tandis que SpiderVerse est vraiment un chef-d’œuvre d'écriture, de réalisation avec des plans magnifiques qui j'espère marquera l'histoire de l'animation.

 

Speednote: SSSSS

Critique de Rodolphe Yvenou