Le Chant du Loup

Le Chant du Loup , la grosse claque française !

Titre original : Le Chant du loup
Réalisation et scénario : Antonin Baudry

Production : Alain Attal et Jérôme Seydoux
Distribution : Pathé Distribution (France)
Genre : drame, guerre


Distribution
François Civil: Chanteraide
Omar Sy: D'Orsi
Reda Kateb: Grandchamp
Mathieu Kassovitz: ALFOST
Paula Beer: Diane

 

Alors résumer ce film est très compliqué donc je fais vraiment tâcher d'être succin. Dans le monde de la dissuasion nucléaire, chaque erreur peut entraîner une potentielle guerre nucléaire et chaque son peut cacher un piège provoquer la fin du monde. C'est à peu près tout ce que je peux faire sans vous dévoiler les éléments principaux du film.

Ce film m'a claqué à la gueule ! Je m'attendais vraiment pas à grand-chose en allant voir ce film en avant-première, voir même je m'attendais à un film pas terrible. Les sous-marins ne sont pas une grande passion chez moi (loin de là), la bande-annonce ne me donnait aucune information sur le film et de plus par le pouvoir de mes préjugés j'avais peur car c'était un film français.

Si j'y suis allé c'est parce que grâce à la Carte Cinépass du Gaumont j'avais été invité à voir ce film en avant-première dans une soirée spéciale. Mon dieu, heureusement que j'y suis allé, autrement je serais passé à côté d'un très bon film !!!

Donc comme ce film sort officiellement dans moins d'un mois je spoilerais aucun point du film pour vous laisser la surprise de le découvrir au cinéma en février. Passons enfin à la critique et je commencerais par évoquer la photographie qui est magnifique. J'ai aimé tous les plans qui sont l’œuvre de Pierre Cottereau un homme dont je ne connais absolument aucun des films. Dès le début du film, il y a un travelling qui montre uniquement de l'eau que j'ai particulièrement aimé même si comme la dit la personne avec qui je suis allé « C'est de l'eau quoi. », ce qui n'est pas faux , j'étais tellement ébahi par la beauté des plans que j'en oubliais que ce qui y était présenté restait banal en soi. Que ce soit les plans à terre, dans le sous-marin ou dans l'eau directement ils étaient tous très agréables à regarder. Notamment un plan de la dernière partie du film que j'apprécie particulièrement et qui reste encore gravé dans ma tête au même titre que le Chant du Loup.
Un son qu'on entend quelques fois dans le film et qui marque par toute la tension qu'il continue d'amener pour les personnages ainsi que pour nous qui assistons à l'action et qui ne pouvons agir sur le film bien que nous aurions envie tant le film est prenant dans son intrigue.

Pour en revenir sur les plans avant de passer sur un point, j'aimerais mentionner que contrairement aux Crimes de Grindelwald (oui la comparaison a du sens attendez deux secondes), dans ce film les plans très rapprochés au niveau du visage ne sont ni gênants ni « malaisant ». En effet ce film, nous offre beaucoup de plans très rapprochés du visages notamment sur le visage du personnage de François Civil et ce sont des plans très réussis, déjà au niveau du fond de l'image qui font ressortir les personnages, ensuite je trouve que les acteurs jouent mieux dans le Chant du Loup et enfin les couleurs sont magnifiques .

D'ailleurs enchaînons directement avec la gestion des couleurs, je ne peux hélas pas trop en dire car je ne veux vraiment pas spoiler mais le film déborde de belles couleurs et leurs significations sont très importantes. Par exemple, sur tous les plans en extérieur (sur la terre ferme) le ciel est toujours gris ce qui pour moi montre que pour nos personnages qui sont habitués à vivre sous l'eau, la terre ferme peut paraître morose, morne et grise comparée à la tension qu'ils vivent et que l'on ressent avec eux sous l'eau. Tandis que les différentes couleurs que nous avons dans les sous-marins sont beaucoup plus vives et montrent l'énergie et la tension de ce milieu. Et enfin le les abysses restent sombres d'un bleu très foncé montrant également la dangerosité des bas-fonds.

Ensuite pour revenir au son dans le film, il fait une grande partie de la façon dont on se sent devant le film. Les musiques et effets sonores sont très bien gérés et particulièrement, comme je l'ai déjà dit, le Chant du Loup qui au-delà du titre est un son significatif  du film (d'ailleurs ce film à le syndrome du « Répéter le titre 10 000 fois dans le film)  qui marque réellement. Et je ne pense pas que l'on pourra avoir la soundtrack disponible sur YouTube de sitôt mais on peut toujours espérer.

Les acteurs sont également pour moi une bonne surprise, il est vrai que j'ai certains préjugés sur l'acting français (j'ai l'impression que beaucoup surjouent enfin bref) et là ils jouaient tous extrêmement bien !! J'ai beaucoup aimé le jeu de l'acteur principal : François Civil, on le sentait vraiment à fond dans son rôle et jouait très bien toutes les émotions qui étaient exigées. Et c'était la même pour les autres acteurs principaux Omar Sy, Mathieu Kassovitz et Reda Kateb qui m'ont tous impressionné par leur jeu même si Omar Sy était le seul acteur que je connaissais vraiment !

Enfin avant de finir cette critique ( qui j'espère vous donnera envie d'aller voir le film ) j'aimerais juste dire qu'après quelques recherches j'ai trouvé que le film a coûté seulement 20 millions d'euros et pour un film comme ça avec des sous-marins et tout je pensais un budget beaucoup plus élevé et j'espère qu'il ne rentrera dans ses frais et même qu'il aura un bon succès au box-office !

Sur ceux à dans un mois pour aller voir ce film et à bientôt pour une nouvelle critique !!! 

 

Speednote : SSSSS

 

Critique de Rodolphe Yvenou