Once Upon a Time… in Hollywood

Durée : 2h45min

Nationalité : Américaine

Réalisateur : Quentin Tarantino

Genre : Comédie dramatique

Acteurs :  Leonardo DiCaprio : Rick Dalton

                Brad Pitt : Cliff Booth

                Margot Robbie : Sharon Tate

 

 

Synopsis

Rick Dalton, acteur à succès accompagné de sa doublure et homme à tout faire, Cliff Booth, se retrouve à un tournant de sa carrière. Il se retrouve en prise à des doutes sur sa célébrité et la vision qu'il a de lui-même.

 

Critique

Once Upon a Time... in Hollywood a une narration pour le moins surprenante.  La carrière de Rick Dalton est le point phare de l'histoire. Dans le même temps, la vie de Cliff Booth est suivie ainsi que celle de Sharon Tate. Aucun rapport n'est fait avec les deux protagonistes et cette dernière. Il est ainsi possible de se demander où le réalisateur, Quentin Tarantino, veut emmener son spectateur dans sa narration. Le film voit aussi en son sein des phases de flash-back mal emmenées. Ce mélange mène a un scénario des plus farfelus qui questionne sur la conclusion. Cette conclusion est également des plus surprenantes et nous interroge une fois de plus sur l'intérêt et le message du film, mis à part de montrer de la violence gratuite, signature du réalisateur.

Côté jeu d'acteur, Once Upon a Time... in Hollywood gagne des points, le casting aux petits oignons se faisant ressentir. Brad Pitt joue son personnage de façon calme et subtile, fidèle à un personnage confiant et compétent accompagnant l'acteur Rick Dalton. Leonardo DiCaprio est également crédible dans son rôle, alternant les phases de colère aux phases d'excitation extrême montrant son instabilité émotionnelle dûe à sa carrière changeante. Margot Robbie, en tête d'affiche, est cependant inexistante. Le spectateur suit sa vie remplie de banalités n'apportant rien à l'histoire. Ses dialogues sont extrêmement rares et peuvent se compter sur les doigts d'une main.

La mise en scène est réussie, digne du réalisateur à succès, Quentin Tarantino. L'envers du décors des films hollywoodiens de l'époque est retranscrit de façon efficace. Il est très intéressant de suivre le déroulement et l'organisation des plateaux de tournage.

En bref, Once Upon a Time... in Hollywood est un film dynamique saupoudré d'humour et donc plaisant à suivre malgré une durée extrêmement longue de deux heures et quarante-cinq minute. Malgré cela, la plupart des péripéties est dispensable et le long métrage aurait pu perdre une demie-heure sans que cela ne choque. Il très difficile de savoir où Quentin Tarantino a voulu nous emmener. L'histoire s'inspire du meurtre de Sharon Tate par les membres de la secte de Charles Manson  mais cela est pratiquement anecdotique au scénario. Par conséquent, difficile de comprendre le message de l’œuvre de Tarantino.

 

Note : SSsss

Kénan