The Infiltrator

Durée : 2h7min

Date de sortie : 7 septembre 2016 (France)

Réalisateur : Brad Furman

Nationalité du film : Américain

Type de film : Thriller

Acteurs :      Robert Mazur : Bryan Cranston

                   Kathy Ertz : Diane Kruger

                   Emir Abreu : John Leguizamo

                   Roberto Alcaino : Benjamin Bratt

Adaptation : The Infiltrator de Robert Mazur

   

Synopsis :

         Robert Mazur, policier infiltré au sein du trafic de drogue et proche de la retraite, se voit embarqué par un de ses collègues, Emir Abreu, dans une mission périlleuse à l'intérieur même du cartel du célèbre Pablo Emilio Escobar Gaviria.

Critique :

         Brad Furman, jeune réalisateur états-unien à ses débuts, habitué au genre « thriller », a mené un travail respectable. Sa réalisation est pleine d'idées intéressantes.

         The Infiltrator est un film qui a le mérite de nous tenir en haleine pendant une bonne partie de sa trame, parvenant à faire monter une tension haletante à plusieurs reprises. L'histoire adopte un point de vue objectif par rapport à la criminalité majeure, rendant la plupart des truands attachants aux yeux du spectateur. Au final, le ressenti du héros principal nous est parfaitement retranscrit et notre empathie à son égard est totale. Seul point négatif, le début du film qui nous propulse un peu trop précipitamment parmi les personnages de la trame, ce qui peut emmener à une certaine confusion.

         Côté mise en scène, l'imagerie est propre et soignée. Certains plans appuient parfaitement le propos de passages du film, notamment des gros plans et des plans larges afin de montrer  l'émotion des personnages par rapport au déroulement de la scène ou bien  pour appuyer le message de dialogues importants. La bande-son n'est pas marquante mais a le mérite d'amplifier la tension avec brio.

         Le jeu d'acteur est convaincant, bien qu'il n'y ait pas de performance sortant du lot. Bryan Cranston se retrouve à son aise, dans une ambiance proche de la série Breaking bad, avec des mimiques fidèles à son personne emblématique de Walter White. La prestation des acteurs n'est pas surjouée, donnant des protagonistes humains et réalistes, appuyant la retranscription fidèle d'une histoire vraie. Concernant le doublage français, nous ne pouvons nous avancer dessus, ayant vu le film en version originale sous-titrée, qui s'avère efficace.

         Globalement, The Infiltrator est un bon film dans son ensemble, un thriller qui communique les sensations avec succès, nous impliquant dans sa trame dont la tension monte crescendo. Exempt de réel défaut, si ce n'est son début, et sans pour autant s'élever au titre de chef-d’œuvre, The Infiltrator peut être retenu comme un divertissement clairement satisfaisant.

 

Note : SSSSs

 

 

 

Kénan et Erwan