FIL 2015 : Nouvelle conférence

Le festival Interceltique de Lorient est vraiment un sacré temps fort, la preuve avec notre petite vidéo. De plus, nous avons suivi une nouvelle conférence de presse vraiment intéressante !

 

Jeudi midi, je repointe le bout de mon nez à l'Hôtel de Ville de Lorient pour une seconde conférence de presse. "Oh non il fait toujours aussi chaud ici!" 
 
Pour commencer, un groupe Vishtèn  projeté sur le devant de la scène grâce à leur nouvel album "Terre Rouge". Accordéon, chant, guitare, violon et danse composent  le spectacle. Ils ne sont pas revenus sur Lorient depuis 2007!  "8 ans déjà!" 
 
Ensuite, c'est au tour d'Hubert  Le Palable  avec "Les 10 miles interceltiques". C'est la 14ème édition!  C'est une course à pied ;  il y aura au minimum  600 coureurs dont quelques uns d'un niveau d’élite et d'autres en fauteuil. Depuis quatre ans c'est le même parcours, festif et  familial. Une serviette,  que nous avons eu la chance de voir en avant première, sera distribuée à  tous les coureurs!  Hubert  Le Palable ajoute : "Je ne sais pas si les Belges peuvent la porter" : toute la salle s’esclaffe. Les 10 coureurs en fauteuil démarrent la course à 9h30 suivis de tous les autres à 10h. Hubert Le Palable nous indique qu'il a un nouveau partenaire qui offre au tirage au sort un séjour de deux jours/ deux nuits dans la Thalasso de Carnac!  Cela vaut carrément le coup de courir 6km! 
 
 Samedi soir, c'est le "Kemen Tu"! Concours de Danse organisé par Tristan Gloaguen au Grant théâtre de Lorient. « Kemen  Tu » signifie "tout azimut/ toute direction".  Ils ont recruté des jurys en Haute et Basse Bretagne. Ces référents sont avant tout là pour donner des conseils et faire évoluer la danse. 

 
Célébrons l'Acadie avec Zachary Richard. A l'espace Marine. Ils arrivent de Louisiane. Autant vous dire qu'ils sont très touchés par le climat d'ici! Il est fier d'être là, il dit qu'il se sent bien en Bretagne. Peut être parce qu'il a un attachement féroce à ces traditions, que les gens en Louisiane sont fiers et forts, et qu’ils savent comment faire la fête ! Zachary Richard a dit quelque chose qui m'a  beaucoup touchée, à la fois vrai et authentique : 
"On fait de la musique pour la tête, faire rêver, sentir les battements du cœur et  danser."
Lorsque qu'on demande alors si les journalistes ont des questions, Zachary Richard annonce tout de suite ; " Pas de mathématiques s'il vous plaît..."  Sourire aux lèvres. Il termine par une photo de groupe. Il avait beaucoup de chose à nous dire mais il devait partir. Il quitte la salle et la conférence de presse se termine alors. 

Dehors il ne fait vraiment pas beau, je pense alors à Zachary Richard qui effectivement avait raison d'être choqué par le climat...
 
 
Gwenn