Les Indisciplinées 2010, c'est parti !

 

Ca y'est, la 5ème édition du festival des Indisciplinées a commencé. Hier soir et toute la nuit, l'espace Cosmao Dumanoir s'est vu envahir du son électro de Bot'ox, DJ Chloé, Etienne de Crecy, Mondkopf, DJ Need et de Fukkk Offf.



C'est la 4ème fois que je couvre le festival des Indisciplinées, et entrer dans la salle de Cosmao Dumanoir au milieu du mois de novembre a toujours été un plaisir. Une déco et une ambiance toujours classe! Les années précédentes, on pouvait notamment apprécier la déco "animée" d'Imagin'1 Son, avec de grands écran suspendus au plafond. Cependant ils manquent cette année,... En même temps, quand on a vu l'année dernière les exploits de ouistitis imbibés d'alcool suspendus aux écrans, on peut comprendre la décision de cette année... (ca coûte cher ces machins là !)

Mais le charme de la salle Cosmao en mode "Indisciplinées" est toujours présent, à mon goût!

Passons donc à la prog !

La soirée a commencé avec Bot'ox. C'était le seul groupe de la soirée qu'on ne pouvait pas considérer comme DJs étant donné qu'ils agrémentaient toute l'électronique de leur concert par de vértitables instruments: batterie, guitare, basse. J'avais écouté leur myspace avant de venir, et j'avais donc un apriori plutôt positif. Je n'ai pas été déçue musicalement. Le seul point négatif de leur concert, c'était l'absence du public ! Eh oui, comme toujours, ce n'est jamais évident de commencer !

Ensuite vennait DJ Chloé, seule DJ féminin de la soirée (non je ne suis pas féministe, c'est juste un constat!). Chloé est une jeune femme qui a grandi au moment de la montée en puissance du mouvement techno. Bref, ne nous attardons pas sur sa biographie... L'intro du concert a fait vibrer toute la salle (physiquement, je veux dire... les basses à fond, ca marche assez bien pour ça.) Mais par contre ca trainaît vachement en longueur. Ca ne décollait pas une seconde... Pas terrible terrible quoi... Pourtant j'avais écouté un peu de son album avant de venir et le son paraissait plus intéressant. 

Je terminerai cet article avec Etienne de Crecy qui a été le premier à avoir mis véritablement le feu à la salle! Quelle énergie !! De Crécy était venu sans son cube cette fois-ci (pas assez d'espace). Mais le son était bien là, équilibré et puissant. Il a fait danser tout le monde dans la salle sans exception (sauf peut être les mecs de la sécurité...). 

En tout cas cette 5ème édition s'avère prometteuse, et j'attends la suite avec impatience. Si vous avez des commentaires sur cette première soirée, c'est ci-dessous que ca se passe !