Les Indisciplinées 2010 : Vendredi, c'est délire!

 

 

Ca y est ! Enfin! LA soirée avec Philippe Katerine ! Et en plus il paraît qu'il y'a des groupes sympa à découvrir. Boggers, le Prince Miiaou, et The Same Old Band, le groupe choisi chez nous à Quéven au Tremplin des Indisciplinées...



Pour moi l'aventure a commencé dès 17H00, avec la rencontre des deux artistes qui allaient jouer ce soir-là: Boggers et Le Prince Miiaou. J'avais écouté un peu ce qu'ils faisaient sur leurs Myspace respectifs et j'y ai trouvé un côté assez déjanté qui se mariait bien avec celui de Philippe Katerine (décidément, quelle programmation hyper bien gérée! D'ailleurs, très bientôt et rien que pour vous, une interview d'Oliver, un des programmateurs du festival !).

J'ai donc pu découvrir la personnalité de ces artistes à travers leurs interviews (bientôt en ligne également) qui furent pour moi de belles surprises.

Passons aux fameux concerts !

Tout d'abord, je précise que c'est la meilleure soirée que j'ai passée pour le moment. A commencer par The Same Old Band, jeune groupe de Lorientais (étudiants à Rennes), qui m'a tout de suite emportée avec leur son très blues et leurs morceaux super bien menés! Un groupe que j'irai sûrement revoir, car il y a de grandes chances qu'il passe au Manège.

Ensuite, la touche féminine de la soirée, Le Prince Miiaou (oui, c'est une fille). Si c'est une jeune femme timide et assez stressée, selon elle, en concert, sa musique n'en est pas pour autant plombée. Elle est au contraire étincelante, ornée d'originalité au niveau des choeurs, et des arrangements en général. Le mélange français et anglais passe à merveille et le concert n'est jamais monotone. 

Une très bonne introdution pour la tête d'affiche de la soirée... Que dis-je? Du festival entier! Philippe Katerine et ses deux "poupées-robot" on fait délirer une salle de spectable pleine à craquer (et à crever de chaud aussi, pour le seul point négatif du concert). Un concert d'une heure et demie pour ravir tous les fans. En deux mots: divertissant et savoureux. Les chansons, nombreuses mais courtes, on toutes été appréciées (pour ma part en tout cas), autant au niveau des paroles débiles, (mais tellement tordantes quand elles sont contrastées par l'harmonie des mélodies !), qu'au niveau du délire chorégraphique. La chanson Louxor a clôturé le concert. Je pense que c'était la chanson la plus attendue. En même temps, qui n'a jamais rêvé de gueuler sur Katerine en vrai quand il "coupe le son" ?

Vous me direz, "comment peut-on enchaîner un autre concert après ça" ? Eh bien on fait tout simplement comme Boggers. Vous prenez un micro, une casquette rouge, une chemise à carreaux orange, une trotinette, et vous faites "Salut Lorient !" - "Non je ne suis pas sur scène, je suis dans le public !". Ensuite vous commencez joyeusement votre première chanson tout en vous dirigeant en trotinette vers la scène. Et là vous obtenez environs les trois-quarts du public de Philippe Katerine, ce qui n'est pas mal !

Qui est Boggers ? Pour commencer, un mec qui a eu le courage de prendre la suite de Katerine seul sur scène. Ensuite, c'est un musicien fou furieux possédé par sa musique et qui possède à son tour son public. La musique, c'est du rock tout simplement, mais super bien construit au niveau des morceaux. Une vrai belle surprise encore une fois pour ce vendredi soir qui franchement a été riche en découvertes !