Les Indisciplinées 2007 : Plein les oreilles


 

Voici le compte rendu d'un festival qui en a donné pendant quatre jours à Cosmao du Manoir à Lorient, du 7 au 11 novembre 2007.

 

 

Mercredi

Interview de Maion et Wenn. Bien que je n’ai pas pu rester voir leur spectacle qui commençait à une heure et demie du matin, j’ai pu déjà savourer la personnalité qui se dégage de ces deux jeunes filles. Ce sont deux chanteuses, et, parce que dans leur cas cela va de paire, actrices. Je parlais tout à l’heure de spectacle. En effet, elles mêmes ne considèrent pas leur prestation sur scène comme un concert, avec une succession de chansons tout aussi indépendantes les unes que les autres, non. Leurs chansons ont en commun un fil conducteur nommé « l’amour ». Mais attention hein ?? Pas l’amour dans l’esprit d’une certaine série qui dure depuis 10 ans sur TF1 ! IL s’agit d’une dérision totale de ce sentiment (ou faux sentiment) qui s’empare un jour ou l’autre de chaque être humain.

Certes, le concert, je ne l’ai pas vu… Snif ! Oui snif car en contrepartie j’ai écouté leur album, qu’elles ont offert au Speed. Et ben dis donc… Vraiment sympa ! De la vraie chanson quoi ! Enfin, j’ai regretté de ne pas avoir assisté au concert de Maion et Wenn car je pense que ça aurait été vraiment quelque chose de génial ! A tous ceux qui un jour auraient l’occasion de voir leur spectacle, n’hésitez pas à y aller !

 

Jeudi

Soirée rock indé !

Au programme lors de cette soirée : Hey Hey My My, Yelle, Turzi, Stuck in The Sound.

L’ambiance était déjà garantie avec le premier groupe : Hey Hey My My. Composé de trois rockeurs, ce groupe très sympathique avait décidé de vous en mettre plein les oreilles. Leur musique, en restant dans la simplicité, ne pouvait pas vous ennuyer. Des voix superbes, des guitares géniales, et des airs partis pour vous trotter dans la tête. Un bon commencement, en tout cas, avant la fameuse Yelle.

Cette jeune fille d’origine bretonne, en arrivant avec sa tunique jaune fluo, sa musique et ses paroles déjantées a totalement changé l’ambiance de la salle. Tout le monde dansait sur le rythme électronique qui l’accompagnait. Yelle ne manquait pas d’énergie ce soir là, bien qu’elle n’ait pas vraiment eu le temps de se reposer après avoir chanté devant bien d’autres publics. A la fin de son spectacle, les festivaliers ont pu participer en montant sur scène avec elle. Quelle pêche elle a donné à son public !!

Troisième concert, attention, changement radical d’ambiance !! Certes le public était aussi en transe. Mais la musique de Turzi n’avait rien à voir avec celle de Yelle (paillettes, folie etc…). Un mélange assez extravagant de sons, une ambiance plutôt rave party, tel était le sentiment qui se dégageait de se groupe. IL s’agissait d’une musique plutôt expérimentale, dans le sens où l’impression qu’on avait, c’était que Turzi cherchait le son parfait : celui qui créerait une ambiance du tonnerre. Résultat : soit on entrait dans leur jeu et on cherchait avec eux, soit on n’en avait pas envie, et on se disait que c’était n’importe quoi, tout simplement.

Dernier concert de la soirée, Stuck in the sound, une formation pur rock, avait pour mission de terminer la soirée en beauté. Ce dernier groupe n’a certainement pas été des moindres. Une musique très entraînante qui a dû laisser des airs dans la tête de plus d’une personne.

 

Yelle et Aurélia

 

Vendredi : lo jo, fils de tephu, mon coté punk…

Pour ce troisième, de la musique, de la vraie musique encore une fois ! On commence le concert avec les fils de tephu. Ils ont joué avec une mise en scène datant de il y a plusieurs dizaine d’années, et remis au goût du jour : eux à gauche de la scène, jouant, et un écran géant de l’autre, avec des films muets. Ils ont ouvert le bal ce troisième jour de festival. Nous avons donc flirté avec les 50 pendant quelques instants, on a voyagé ! Puis en fin de soirée nous avons eu la chance de les rencontrer, non sans mal, dans leur loge pour une interview assez… impromptue ! La soirée s’est poursuivie avec Lo-jo, nous l’avons interviewé avant son concert. Sur scène, toujours la même prestance, et en interview, super sympa ! Des interviews qui change de l’ordinaire, où c’est l’artiste qui nous parle et non le journaliste qui pose ses questions. Suivra sur scène « Mon Coté Punk » : aussi allumés sur scène qu’en interview J ! Ils auront sût transmettre leur message de tolérance, et de bonne humeur festive dans tout le public, notamment avec leur titre « ça gratte » où tout le public s’est mis à gratter son voisin, avec bien entendu les chanteurs qui sont descendu de scène, histoire de voir si c’est aussi facile de mettre le bazar sur scène que dans public… Et ben oui !

 

Lo'jo et Xav

 

Samedi : nuit electro (dj zebra, la phaze, sayag jazz machine, interlope

Stroboscope, électronique et folie étaient donc présents dans la salle de Cosmao du Manoir pour cet avant-­‐ dernier jour du festival les indisciplinées. Sayag jazz machine déjà interviewé par le speed ont impressionné le public et l’ont envoûté avec leur mise en scène calée à la seconde près, des effets aussi impressionnants les uns que les autres, et une musique qui nous enflamme. Ensuite, la phaze a pris le relais sur scène. Personnellement je suis moins fan, peut-­‐être un peu moins recherché, niveau mise en scène. Mais ils auront quand même réussi à réveiller le public. D’ailleurs l’un des membres du speed pourra nous en en toucher deux mots ! Pendant une partie de ce concert, nous étions en compagnie de Dj Zebra, pour une interview dans la quelle il retrace un peu sa vie artistique, en nous expliquant pourquoi notamment pourquoi il préfère appeler son show un « concert » et non un « mix ». La aussi, nous avons trouvé quelqu’un de très simple, qui répondait a certaines de nos question en nous en posant d’autre, aux quelles nous devions répondre, pour trouver ses réponses : (très compliqué mdr). Nous ne l’avons malheureusement pas vu en concert, mais ce n’était pas l’envie qui nous manquait. Ce fut donc la dernière soirée du speed dans ce festival, que de bons moments dans l’ensemble, une équipe très sympa, qui nous a super bien accueilli, et qui nous aura mis à l’aise. Bons moments à renouveler !

 

Dj ZEbrA uN hAbiTUé Du SPEEd

Enregistrer