Jour 2 aux Charrues

Le deuxième jour vient de débuter et nous commençons l'après-midi avec la conférence de presse de Thérapie Taxi. Thérapie Taxi est un groupe français qui mélange plusieurs styles musicaux comme la pop, le rock et le rap.

Ce groupe, en pleine ascension, est composé d’Adélaïde, Raphaël et Renaud. Ils ont un style très jeune et frais qui, pour beaucoup, peut être une manière de s’identifier...

 

Pour cette conférence le trio n’est pas au complet, il manque Renaud qui s’occupe du matériel pour le concert de 18h20 sur la scène Grall. Adélaïde et Raphaël sont là, très enjoués et taquins. Le second degré est ce qui les caractérise le mieux, que ce soit dans leur façon de s’exprimer ou dans leurs compositions musicales. Vient le sujet sur l’effet de mode de leur musique. Pour eux ce n’est pas un problème de devenir "has been", ils ont conscience de cette chance et profitent du moment présent.

Adélaïde rajoute à ça « il faut donc créer sa propre mode ». Pour eux aucune barrière, il faut se faire plaisir. À côté de cela ils savent qu’il faut maintenir un niveau d’exigence pour être au niveau des autres artistes. La musique que tout le monde connaît est "Hit Sale" en feat avec Roméo Elvis, pour eux c’était cool de la faire car ils adorent le travail de cet artiste.

            

Plus tard nous avons eu le droit à une anecdote assez drôle sur un de leur concert. Lors de la musique « Bisous tendres », Raphaël a fait monter une fille pour illustrer les paroles, seulement c’était une fan hystérique, il a eu le droit à une main aux fesses, pas vraiment de chance au tirage quand tu choisis sur des milliers de personnes. Cela l’a un peu refroidi pour continuer de faire monter du public sur scène. Ils font donc sur le moment et ne prévoient rien, au jour le jour comme on dit. Ils partent avec le sourire, un échange amusant !

Dans le même temps Cœur de Pirate ambiance la foule avec sa chanson « Golden Baby ». Elle voit son public passer par toutes les émotions, de la joie à la nostalgie avec le titre « Comme des enfants ». Les fans sont captivés et connaissent les moindres paroles, beau concert de la québécoise.

Juste après nous retrouvons Lysistrata en conférence de presse. Il s'agit d'un groupe de rock français composé de trois garçons, Théo, Max et Ben. La formation de ce groupe date de 2013 et leur seul album est sorti en 2017. Ils ont réussi à apporter de la fraîcheur au genre et nous allons en savoir un peu plus sur eux. Pour cette conférence les trois membres sont là, la détente est au rendez-vous, le trio nous raconte leur rencontre qui s’est faite dès leur plus jeune âge puisque deux membres du groupe étaient voisins. La création date d'il y a 5 ans, ils nous expliquent qu’ils avaient commencé la musique pour faire des concerts et juste profiter de l'expérience.

Dans leurs textes rien n’est vraiment engagé, le sujet le plus présent est la psychologie. Ils nous confient aussi que la composition de certains morceaux ou bouts de morceaux se créent pendant les balances. Ces idées sont des fois enregistrées sur leurs téléphones. Nous apprenons aussi que les textes ne sont pas en français car ils préfèrent l’anglais et que certains membres sont d'origines anglophones. Au début de leur carrière leur genre musical était influencé par Hilight Trib, ils ont changés du tout au tout en passant du psychédélique au rock. Pour eux, la musique est un plaisir et non une façon de s’engager.

Il est l’heure de profiter un peu plus du festival, direction la scène Grall pour voir le trio Thérapie taxi, les péripéties de Raphaël ne l’ont pas empêchées de renouveler l’expérience de faire monter quelqu'un, elle a du en faire des jalouses et des jaloux ! La foule est au rendez-vous et bouge de manière intense sur « Hit Sale », connu de tous. Il faut dire que les paroles entrent dans la tête en deux secondes. Le groupe finit sur « salope », l'échange entre le public et les artistes est omniprésent et personne n'oubliera ce concert rempli d’énergie !

   

On enchaîne avec un homme, brun, cheveux longs, lunettes de soleil, veste en jean, à la cool, Lomepal, ou bien Antoine, de son véritable prénom. C’est un rappeur qui a sorti son premier album il y a un an, sa carrière ayant débutée avec un EP en 2011. Ses paroles touchent les cœurs et parlent aux spectateurs et ça depuis quelques années. Il est accompagné de son acolyte Yassine, qui est présent à tous ses concerts.

Son arrivée est marquée par le titre « Palpal » dédié à lui-même, l’égotrip est sa recette et ça fonctionne, on entend son nom crié dans tous les sens. À 26 ans il arrive a réunir des foules monstrueuses comme aujourd’hui où tout le monde est en délire. Si t’es pas bien accroché fais gaffe à toi ! Notamment sur le titre « Lucy » où il lance 3 pogos, de quoi faire bouger tout le monde ! La douceur arrive aussi avec « Bécane » et « Yeux disent » deux chansons d’amour de son dernier album. Revivre ce concert serait génial !

            

On se retrouve ensuite devant la scène Kerouac, un visage familier est présent, elle se donne à fond pour les festivaliers et arbore un grand sourire, sa dernière venue date de 2016, on parle ici de Jain, un rayon de soleil. Beaucoup plus de festivaliers sont présents pour cette artiste qui déborde de bonne humeur. Sa pop fait danser petits et grands, un show pétillant qui se termine par son succès dingue « Makeba ». Elle prend du plaisir et ça se voit, sa joie est très communicative.

Sa prestation est rythmée et tout le monde y prend goût, que demander de mieux ? Pas de pause pour les festivaliers qui se dirigent vers l’énorme scène Glenmor. À22h30 un groupe mythique déjà venu il y a 14 ans arrive sur scène, ils sont masqués et près à faire hurler tout le monde. On parle bien-sûr d'IAM, le groupe Hip-Hop culte. Toutes les générations sont réunies pour chanter sur « Nés sous la même étoile » et bien d’autres titres. Un show très attendu qui a dû faire plus d’un heureux ! Merci pour ce beau moment de partage !

Le public est en forme et continue de marcher à travers le festival pour voir le moindre bout de concert, il est l’heure pour nous d’aller voir Rilès, un jeune homme de 22 ans qui à déjà un large public à ses côtés. Caractéristique du français? Toutes ses musiques sont chantées en anglais, le rap US l’a beaucoup influencé dans sa carrière et cela se voit. Il nous donne une prestation exceptionnelle que ce soit au niveau du chant ou de la danse. Quatre danseurs sont là pour l’accompagner sur chaque mélodie et c’est magnifique. Le public est très réceptif et Rilès ne manque pas de dire qu’il adore les Bretons, donc... Folie furieuse !!!

Ce deuxième jour se termine par une touche d’électro, le dj Kygo est en place et se lance dans une prestation des plus impressionnante. Le décor et le matériel l’aident à rendre ça grandiose. Les effets sur grand écran, la fumée sortie de canons emmènent la foule avec lui. Personne n’a perdu de son énergie!!!

Une journée qui se termine très bien, on en attendait pas moins de ce vendredi à la programmation très chargée. Il est temps d'aller se coucher et de passer une bonne nuit de sommeil car samedi nous attend, et on doit être en forme !

 Loeiza et Naig - photos de Mr G