Charrues 2018: dernier jour

Dernier jour pour les festivaliers, le soleil est présent, une programmation chargée est prévue pour ce dimanche, de quoi nous faire encore plaisir !

 

Ce fut quatre jours exceptionnels et une très belle expérience ! Au total 280.000 festivaliers ont parcouru le festival pour voir une soixantaine d’artistes !

 

 

C’est parti pour le premier concert de la journée, un rayon de soleil arrive sur la scène Kerouac, Angèle ! Une jeune belle belge aux sonorités pop qui fait vibrer les foules. Sa douce voix réchauffe les cœurs et l’ambiance est parfaite pour le public étendu sur la pelouse de Vieilles Charrues ! 
Entre découvertes et titres plus connus comme « La loi de Murphy », « La Thune », « Je veux tes yeux », le public est très réceptif et s’amuse ! L’échange entre l’artiste et la foule fait plaisir à voir !
Petit conseil : ce visage d’ange est à écouter urgemment !
Plus tard dans la journée nous aurons l’occasion de la découvrir en conférence de presse.
Le travail commence avec une interview de Saro, un beatboxer rennais, il nous raconte son parcours, ses influences et comment il s’est senti lors de sa prestation aux Vieilles Charrues hier en début de soirée. C’est un véritable passionné, ça fait vraiment plaisir à voir !

Une heure après, on va à la conférence de la jeune aux cheveux dorés, elle arrive sourire aux lèvres, heureuse de son concert qui pour elle est l’un de ses meilleurs !
Angèle nous explique la promo autour de son album qui n’est toujours pas sorti, mais ça n’empêche pas le public de chanter avec elle sur ses mélodies !
 
Elle répartie les 3 chansons dont on vous parlait plus haut de façon équilibrée sur son set, on pourra très rapidement entendre les autres sur l'album.
Elle avoue aussi qu’elle n’aurait jamais pensé être ici il y a encore quelques années, pour ne pas se décevoir elle ne se donnait pas cette ambition-là. Son frère, Roméo Elvis, l’a fait monter sur scène pour leur duo « J’ai vu », elle est fière et attendait à son tour de faire de grands festivals !

Une des questions qu’on se pose tous c’est « Est ce qu’elle aura l’occasion de monter avec lui cette après-midi ? », elle répond « peut-être que oui, peut-être que non » on verra donc cela à 17h 30, pour l’instant c’est le mystère !
Pour ce qui est de sa montée en popularité elle nous dit une phrase « Je vis les choses mais ne m’en rend pas trop compte », c’est impressionnant ce qu’il lui est arrivé en quelques mois !
 
Pour finir elle nous parle de l’importance de sortir un album. Beaucoup d’artistes choisissent de sortir des singles ou des EPs, pour elle, ce n’est pas assez marquant, elle veut créer une œuvre complète et cohérente. On attend avec impatience sa sortie le 5 Octobre, une date déjà marquée dans l’agenda haha !
Il est 17h30, l’heure du deuxième concert, Roméo Elvis rentre en scène. Une énorme foule attend son concert. Cet homme sait faire le show et son public en devient complètement dingue, si vous avez le cœur fragile, mieux vaut éviter d’aller devant la scène ! En même temps, on n’en attendait pas moins du belge ! Les premières notes de « J’ai vu » retentissent, une nouvelle silhouette rentre sur scène, sa sœur, ce duo est très émouvant, et on ne peut qu’être content d’avoir assisté à ça aujourd’hui.

Ce rappeur vit les choses à fond et va même jusqu’à rejoindre la foule, il n’a pas froid aux yeux ! Le concert finit, Roméo remercie tout le monde autour de lui dont le public, captivé et réceptif !
On arrive à la fin de l’après-midi, la dernière conférence des Vieilles Charrues 2018 va débuter, et c’est Inüit qui débarque sur le plateau ! Seulement deux du groupe sont présents, Coline et Rémy !
Leur genre musical est plutôt pop. Ils nous expliquent que c’est leur première venue aux Vieilles Charrues et qu’ils étaient un peu stressés, mais que pour eux tout s’est bien passé lors de leur prestation !
 
Ils nous expliquent aussi que ça a été très compliqué de se mettre d’accord à six pour le choix des morceaux à jouer, il faut faire des concessions pour que chacun s’y retrouve. Pour eux, la musique est une façon de s’exprimer mais aussi de faire en sorte que le public puisse danser. Leur premier album sort le 12 Octobre, une date de plus à retenir !
Après avoir repris un peu de force, on repart vers la scène du Grall, Lorenzo, plus fou que jamais, monte sur scène, il associe des histoires à ses textes. L’humour est la première chose que l’on voit dans ce personnage. Pas au goût de tout le monde mais il arrive à faire bouger le public et c’est le plus important ! Sur le titre « Beurette de Luxe » l’artiste a convié une invitée, la chanteuse Shy’m, de quoi étonner et faire rire le public. Un beau moment de partage !
 
Il est 22h, un cube blanc est posé sur la scène Grall, mais qu’est-ce que c’est ?
La musique débute et des images sont projetées sur le cube, le mystère est présent.
Le cube commence à se séparer pour laisser place à deux écrans et au groupe The Blaze. Ils font de l’électro et, entre l'heure et l'ambiance unique du festival, on peut vous dire que la foule adore ça. Une belle prestation au décor simple et lumineux qui transportent et emmènent ailleurs, des sourires se dessinent sur les visages des festivaliers, un très beau show dont on se souviendra…encore me direz-vous ! 
 
À 23h l’avant dernier artiste prend place sur la scène Kerouac, le rappeur Orelsan, on peut avoir l’impression que le festival entier est juste face à lui. La foule est énorme ! Il est simple, ses textes sont simples, sa tenue est simple et la foule l’aime pour ça ! Il est généreux et transmets très aisément sa force au public ! On peut applaudir cet artiste !
Et pour finir cette 27ème édition, c’est Fatboy Slim qui dégaine ! Un dj mondialement connu qui arrive d’Angleterre pour clôturer le festival, un concert exceptionnel ! Tout le monde sort de ce festival en transe et rincé !

Merci à ce festival d’exister, de nous avoir accueillis à nouveau cette année et vivement la 28ème édition !

 

 Loeiza et Naig -

Photos de Nico M - lien de son site