Vieilles Charrues: conférence avec Clara Luciani

Ce qui fait le charme des Vieilles Charrues, au delà des concerts bien sûr, ce sont ces conférences de presse qui s'enchaîne chaque jour. De nombreux artistes se prêtent au jeu et pour nous, jeunes reporters, s'est de pain béni !

Nous avons donc rencontré Clara Luciani et le groupe Boulevard des Airs...

Acte 1: Clara Luciani

 

Clara Luciani

C’est une Clara Luciani toute en douceur que vous avons l’honneur d’avoir avec nous aujourd’hui. Elle nous exprime avec toute l’intégrité qu’il est possible d’avoir, son besoin et son envie d’autrui. Que ce soit de son public ou de l’équipe qui l’accompagne sur scène ou celle en coulisse. Son ouverture aux autres, tout comme son ouverture à tous les univers musicaux, sont des choses omniprésentes pour l’artiste.

Arborant fièrement la pop française, avec son côté un peu Barbara, un peu Lana Del Rey et un peu Françoise Hardy (qui est d’ailleurs, LA rencontre 2018 de Clara) , ne l’empêche pas de prôner ses divers goûts musicaux. C’est encore une fois, fièrement et en défendant l’idée de pouvoir tout écouter sans avoir d’étiquettes, qu’elle nous avoue écouter aussi bien du PNL, du Jul, que des classiques de la chanson française. S’exprimer en français est d’ailleurs une chose importante pour Clara. C’est en riant qu’elle avoue même ne pas avoir un très bon niveau d’anglais.

L’artiste couronnée révélation scène aux dernières Victoires de la musique, confie être en train de penser à un second album. Nous n’en saurons pas plus, si ce n’est comme elle le dit « je suis à la 1ère échographie, je ne sais pas quelle tête il va avoir, mais ce sera très féminin ». Peut-on espérer un ou plusieurs duo ? Nekfeu semblerait intéressé, et vous ?

 

Laure et Tiphaine  (photos de Mr G)