Vielles Charrues 2019: le samedi

Ce 3ème jours du festival des Vieilles Charrues annonce un week-end chargé en émotion, avec le soleil qui est de retour (et oui, enfin !!!).

 

Le premier groupe de la journée sur la scène Gwernig, est Lalala Napoli qui n'a pas manqué de nous faire comprendre que ça ne faisait que commencer ; ce coté Italien qui a accompagne leurs musiques, nous a transporté.

La pop a ensuite fait place à la grande Alice Merton qui a su conquérir le public et, avec ses musiques et de par sa présence. C'est une Vendredi sur Mer très acclamée qui est, à son tour, entrée en scène. Tout sourire et toujours plus entraînante à chacune de ses musiques.

Quelque temps après, les festivaliers ont fait un accueil très chaleureux au rappeur Georgio, qui faisait sa deuxième scène aux Vieilles Charrues. C'est empli de fougue que le jeune homme a enchaîné ses titres et s'est même mélangé aux festivaliers, pour leur plus grand plaisir. En début de soirée, la scène Glenmor a accueilli sur ses planches les Black Eyed Peas, créant une ambiance que nul ne pouvait rater. Très attendu, le groupe a su être à la hauteur de la foule qui semblait s'étendre à n'en plus finir.

Odezenne quant à eux, ont su transporté leur public comme à leur coutume, au travers de leurs différents titres, chantés à tue-tête par ces derniers. Des paroles quelques peu mélancoliques sur un fond de musique très entraînant et dansant, puisque sur scène la danse avait autant sa place que la musique auprès du groupe. Cette même scène à aussi entendu le groupe Talec Noguet Quartet, qui en a transporté plus d'un, de bon cœur, au travers de la musique Celtique. Il en a été de même un peu plus tard dans la soirée avec le groupe Startijenn & Cyril Atef. Par ailleurs, Jeanne Added a emmené les festivaliers sur une vague de douceur. Pleine d'énergie, la jeune femme surfait entre douceur et turbulence, entraînant ainsi la foule qui n'avait d'yeux que pour elle. A la fois pop rock, électro et jazz, on ne pouvait pas passer à côté.

Pour sa première en solo aux Vieilles Charrues, le rappeur Gringe a charmé avec son rap quelque peu mélancolique. Toujours très sincère, Gringe a enchaîné avec quelques titres du groupe qu'il formait avec Orelsan ; Casseurs Flowters. Loin d'être leur première fois, le groupe Ben Harper & The Innocent Criminals a endiablé la foule pendant un show de 1h30.

Chloé Live et Boris Brejcha ont su, séparément, satisfaire les oreilles de chacun. Très vibrant, les festivaliers qui avait accès aux deux scènes de ces derniers, se sont rappeler pourquoi ils étaient venus ; pour la fête. Le groupe Atoem était lui aussi de la partie, entraînant avec lui un public qui ne demandait qu'à pouvoir accéder à leur univers ; mission réussie pour les 2 jeunes hommes. Après ces moments de la soirée qui était partagé entre électro et techno, c'est le grand David Guetta qui a fait son entrée sur la scène Glenmor, marquant comme il se doit le dernier show de ce 3e jours. C'est sans surprise que le DJ a fait l’humanité auprès de tous. Le show s'est clôturé sur un feu d'artifice accompagné d'une foule dansante et chantante. Dans une ambiance bon enfant et près à faire durer comme il se doit cette nuit jusqu'au petit matin, les festivaliers se sont dispersés dans les différents camping du site. Avec bien entendu, déjà hâte au lendemain ; le 4e jours du festival des Vieilles Charrues. Nous y compris !

 

Laure et Tiphaine + Photos de Mr G)