Vieilles Charrues 2015 - Chatterton et Caravan Palace

Feu ! Chatterton et Caravan Palace, deux groupes français qui ont enflammé le public des Charrues depuis la scène Kerouac ce vendredi de la 24ème édition du festival passent se présenter à l'occasion de leurs conférences de presse respectives.

 

Caravan Palace un groupe insolite...

Caravan Palace est composé de 4 compositeurs de musique électronique qui jouent respectivement de la guitare, du violon, du trombone et de la contrebasse et d'une chanteuse qui les a rejoint en milieux d'album ainsi que deux musiciens qui les accompagnent sur scène. C'est un groupe dont les sonorités varient entre l'électro et le jazz manouche (« l'électroswing») et qui ont connu un début pour le moins insolite. En effet, un site pornographique (!) a demandé au 3 compositeurs de composer la bande son d'un vieux film porno muet. C'est sur cette initiative que le groupe s'est formé. Il a ensuite vu ça célébrité grimper grâce à leurs singles « Jolie Coquine » et « Suzy ».

 

Invité pour le 24ème festival des vieilles charrues, Caravan Palace en est à son 3ème album intitulé «  </°_°/> ». Ce nom plutôt original représente le groupe. Et comment on prononce ça ? Il faut « le prononcer à sa sauce » s'amuse Arnaud guitariste.

Soudain une question est posée « avez vous eu des problèmes avec la remorque cette fois-ci ? ». Incompréhension parmi les journalistes. « Les nouvelles vont vite » rigole la chanteuse, « non pas cette fois-ci » continue-t-elle. Elle explique : « La remorque du groupe s'était détachée et a dépassé le bus pour atterrir dans le fossé. Le chauffeur nous a demandé si ce n'était pas notre remorque qui nous dépassait et on c'est moqué de lui... mais il s’avérera que c'était la notre. »

Raphaël

Feu ! Chatterton, les dandys poétiques

Après avoir ouvert la seconde journée des Charrues, les 5 jeunes membres de Feu ! Chatterton passent échanger quelques mots lors d'une conférence de presse. Le groupe n'échappe pas à la question de l'origine de leur nom mystérieux... Il vient donc d'un coup de foudre sur un tableau, « la mort de Chatterton », qui représente un jeune homme - le poète Thomas Chatterton - étendu sur un lit.

On croirait qu'il dort, mais quand on remarque le flacon vide au bout de son bras, on devine qu'il est mort suicidé, explique Arthur le chanteur. Selon Arthur, le style dandy du groupe – qui n'est pas forcément le fruit d'une recherche délibérée - porte une forme d'insolence, à l'image de Gainsbourg, Wilde et Baudelaire, artistes qui comptent parmi leurs influences principales. Mais cette qualification ne se limite pas au look du chanteur, elle tient surtout aux thèmes abordés dans les morceaux, la mort, l'amour, la forme de lyrisme et de romantisme présente sur scène, explique ce dernier. Trois des membres du groupe, Arthur, Clément et Sébastien se sont rencontrés au lycée.

Une amitié qui est à la base du groupe et qui est d'une aide précieuse quand il s'agit de vivre 24 heures sur 24 ensemble... « C'est vraiment la plus grande scène qu'on ai jamais faite » avoue Clément à propos de leur concert sur la scène Kerouac, dont ils viennent de descendre quelques temps auparavant. Mais l'immense foule qui se trouvait devant eux ne semble pas les avoir tant intimidé, au contraire, tout ce monde qui nous écoute « ça te porte » continue-t-il. Leur ressenti vis-à-vis de leur prestation est très positif ; ils ont trouvé cette proximité avec le public qu'ils recherchent à chacun de leurs concerts, aujourd'hui, un véritable « échange intime » s'est fait avec les festivaliers. Le groupe vient tous juste d'enregistrer leur premier album, qu'on à hâte de retrouver dans les bacs !

Joris