Charrues 2016: Jour 2

 

Ce vendredi s’annonce exceptionnel avec foule de superstars et superstars en devenir.  Sera-ce son sosie ou lui sur scène ? Michel Polnareff est l’artiste le plus attendu de cette journée. Sa coiffure virtuose, ses lunettes atypiques seront un second soleil au ciel carhaisien. Ce dieu de la pop-music ce soir rencontrera son petit prince en la personne de Pharell Williams, le happy-man du monde.

 

Avant de swinguer tels de beaux diables sur la musique electro de Parov Stelar, le rendez-vous tant attendu de Nans, Vald. Le trublion du rap français fête aujourd’hui son anniversaire, on espère vivre une belle fiesta ! Par ailleurs une galaxie d’artistes talentueux fera se dandiner le public des Vieilles Charrues.

 

Le bon gros rock des vieux Pixies prendra ensuite le relais pour nous conduire jusqu’au bout de la nuit, tels des démons de minuit. Malgré le tragique, les Disclosure clôtureront cette journée si particulière dans l’espoir de lendemains qui chantent.

Première conférence de presse de ce deuxième jour au Vieilles Charrues, Ladylike Lily et Alan Corbel, les deux groupes sélectionnés par le Label Charrues.  C’est dans une ambiance décontractée et chaleureuse qu’Alan Corbel fait son entrée à la conférence, espadrilles aux pieds. Ladylike Lily le rejoint ensuite. 

Le Label Charrues est un dispositif d’accompagnement des jeunes musiciens bretons. Cette année, c’est la troisième édition. Par le biais de ce dispositif, les artistes ont ainsi l’opportunité de se produire à Vannes, Saint-Brieuc et Rennes pour arriver ensuite à l’étape finale des Vieilles Charrues. 

Ladylike Lily est un surnom, explique la chanteuse, pour pallier au côté définitif de l’usage de prendre son vrai nom. Elle explique que durant une année, par exemple, nos choix changent et les objectifs défilent, d’où son refus de prendre son vrai nom. Ecrire en français est une vraie découverte pour elle, une nouvelle méthode d’écriture.  Elle semble exprimer ses sentiments, ce qu’elle ressent au fond d’elle, plus facilement à son public. Ladylike lily c’est aussi cette femme qui a besoin d’être dans sa bulle lors de ses périodes d’écritures et de rester seule. 

 

 

Alan Corbel, personnage démonstratif de sa décontraction, en  vient ensuite à parler de sa professeure de chant qui l’a aidé à être lui-même et lui a permis d’apprendre à chanter. Ils ont tous les deux explorés les capacités vocales du chanteur, découverts d’autres tons que le chanteur n’avait encore jamais fait. Alan Corbel est quelqu’un qui « produit beaucoup mais jette énormément ». Ecrire est une véritable passion pour lui. 

Sur ces derniers mots, la conférence de presse se termine, on entend au loin le concert punk  de Dominic Sonic, les guitares vibrantes et les hommes déchaînés.

 

 

 

Concert de Vald : Faille spatio-temporelle.

Le bougre a fait trembler la terre. Alors que Michel Polnareff reprenait sans effort ses tubes sur la scène principale, Vald a donné lors de son concert un amour inimaginable à son public. Une dose qui nous rendrait accro, tant le garçon maîtrise l’objet live, appuyé par un public fidèle et déchaîné. Une éruption volcanique, une pluie de comète, un big-bang de joie, de fête et de communions sont trop peu pour qualifier sa prestation où le cosmos s’est déchaîné. Quel bonheur, quelle jouissance que de voir une foule nombreuse, jeune, vivante et amoureuse chanter en cœur, à s’en déchirer la voix les tubes exceptionnels d’un des plus grands du rap français. La foule s’est plongée sans peurs, vaillamment, portant la bêtise en étendard dans l’absurde Bonjour, le débile Selfie, le court « Suce Ma Bite » et a levé les mains en pistolet pour clamer haut, fort, puissamment, « Shoot un ministre » , s’est déplacée de droite à gauche pour « je suis un poisson » a crée un cercle et s’est jetée dedans pour un pogo final dantesque. Revisitant son ancien répertoire allant de Branleur_ « répéter tous avec moi, BRAN-LEUR !_ au magistral Par Toutatis, en passant par ses morceaux les plus récents comme Bareme ou Promesse il a sûrement offert au festival performance sa plus majestueuse.

 

 

 

GALERIE PHOTOS 2016

Mr G, Nans et Gwenn

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer