Nos tops albums 2016

Comme tous les ans, l'équipe de la rubrique "musique" de speedweb vous dévoile leurs albums de l'année.

En 2016, hormis le groupe français "Her" cité 2 fois, seul, un artiste revient dans les différents classements, on vous laisse deviner lequel.

Découvrez donc, la trentaine de groupes cités dans nos tops !

Cliquez sur les pochettes d'albums pour écouter un extrait

 

TOP 6 DE NANS

1-    David Bowie : Blackstar

Il aura donc fait de sa vie et de sa mort une œuvre d'art. Cet album est une forêt de symboles, de sonorités mystiques, un motif supérieur à la transe. Incroyable.

 

 

 

  

2-     Ty Segall : Emotional Mugger

Album concept, post-punk, à la production dantesque qui se charge d'assouvir largement le besoin de rock de nos oreilles affamées.

 

 

 

 

3-    The Fat White Family : Songs For Our Mother

Du punk prolétarien, intelligent, subversif, dérangeant. Un album qui sent le souffre, un mauvais goût lubrique, une plongée dans la réalité laide.

 

 

 

 

4-    John Cale : M. Fans

Je n'ai pas compris grand-chose à cet album, mais en inconditionnel du Velvet Underground, je vais m'acharner, quitte à l'écouter 100 fois encore.

 

 

 

 

5-    Radiohead : A Moon Shaped Pool

J'ai un peu mieux compris cet album, mais il me faudra encore beaucoup l'écouter. Thom Yorke est vraiment devenu une autorité en terme de gémissement, c'est absolument fascinant.

 

 

 

 

6-    Jul - Emotions

Jul nous peint avec ses larmes fluo le portrait d'une rue de plus en plus instable. Tout est artificiel, tout essaie de s'amuser mais échoue. Des sons conçus pour faire la fête mais au goût de fiel. Album inaudible, mais le concept apocalyptique n'est pas pour me déplaire. #teamJul

 

 

 

 

TOP 7 D'ERWAN

1- Wardruna : Runaljod – Ragnarok

Une ambiance unique que seule Wardruna peut produire. Cet album, plus difficile d'accès que les précédents, conclut à merveille la trilogie musicale Runaljod, avec une trame instrumentale renouvelée et des rythmiques neuves. Ragnarok est logique dans la continuité des deux albums précédents mais surtout complémentaire. Il nous emporte, au fil de plusieurs écoutes, dans son univers nordique, ésotérique, guerrier, et il est difficile de ne pas être pris dans l'imagination de scènes de mythologies nordiques étranges, épiques ou apaisantes.

 

 

2- David Bowie : Blackstar

Album testamentaire, héritage d'une légende de la musique. Blackstar frappe par son étrangeté, avec un univers tissé d'électro, de cold wave et de pop, une musique hybride et fascinante se distingue au sein de l’œuvre. Bowie, comme souvent, était un avant-gardiste et un homme d'expérimentations.

 

 

  

3- Hypno5e : Shores of the Abstract Line

Cet album s'articule comme un voyage, et il en effectivement un. D'une complexité assez rebutante pour les moins initiés au metal progressif, l'apprivoisement de Shores of the Abstract Line vaut le détour, car une espèce de fascination vous rendra accro à cet album. Cela peut se comprendre, nous retrouvons tant d'émotions et ambiances au sein de la musique d'Hypno5eque chaque écoute sonne presque comme une nouvelle.

 

 

 

4- Stuck in the Sound : Survivor

Une pop décomplexée, entreprenante et jamais redondante. Armé d'un aspect electro maîtrisé, d'une voix angélique et d'instruments aiguisés aux sonorités rock, Stuck in the Sound a renouvelé sa musique avec Survivor. Il en résulte un album assez jouissif, multipliant les inspirations musicales et les expérimentations de style.

 

 

 

5- Gojira : Magma

Gojira, le groupe de metal français le plus réputé en ce moment est revenu cette année avec un nouvel album, mais aussi une nouvelle musique. En effet, il y a quelque chose de changé dans le son du groupe, un détail qui ne frappera peut-être que les plus fans, mais qui a le mérite d'apporter de l'intérêt à Magma. Cet album sonne comme une évolution vers une musique plus audacieuse mais aussi plus accessible.

 

 

 

6- Oranssi Pazuzu : Värähtelijä

Comment qualifier la musique de Värähtelijä ? Étrange, hypnotique, psychédélique... On en oublierait presque que l'on écoute du metal tant l'univers de l'album est inhabituel. Synthé ambiant et obnubilant, voix rauque et susurrée, guitares et batterie lancinantes et basse aux riffs qui vous hanteront après écoute.

 

 

  

7- La Femme : Mystère

L'un des groupes de rock français les plus prometteurs de ces dernières années est de retour avec un album qui demeure dans la continuité de leur discographie. Mystère est un objet particulier, qui peut être réceptionné de façon très hétérogène, certaines chansons feront mouche, d'autres prendront plus de temps avant qu'on ne les apprécie. Néanmoins, ce qui fait la force de cet album, et de La Femme en général, c'est sa simplicité de construction musicale mêlé à une ambiance pouvant être décrite par beaucoup de termes, ceux-ci dépendant de la chanson considérée. 

 

 

 

TOP 10 DE PABLO

1 – Gonjasufi : Callus

Le premier album de Gonjasufi « A sufi and a killer » était déjà mon album préféré en 2010, avec « Callus », Mr ganja nous entraîne une nouvelle fois dans un univers sonore apocalyptique, bordélique mais aussi poétique.

 

 

 

 

2 – The Warlocks : Songs from the pale eclipse

Il s’agit du 7ème album du groupe californien en un peu plus de 15 ans de carrière. Moins rock, certes, cet album est une grosse réussite. Rien à jeter, le côté psyché-folk est transcendé par le chant de Bobby Hecksher, passé par « Brian Jonestown Massacre » et cela se ressent sur certaines compositions.

 

 

 

3 – David Bowie : Blackstar

L’année 2016 a très mal commencée, l’homme aux multiples visages nous a quitté le 10 janvier, laissant orphelin la scène rock en manque de grands créateurs. Orphelin ? Pas tant que ça en fait, avant de nous quitter, le héros de la pop, nous a laissé un album magnifique en guise de testament.

 

 

 

4 – DIIV : Is the is are

Un peu de Sonic youth, un peu de My bloody valentine, on mélange le tout et cela donne « Is the is are ». Rien de neuf quoi ! Ouai peut-être mais c’est vraiment bon !

 

 

 


5 – Metronomy : Summer 08

Ce groupe, enfin… Joseph Mount, la tête pensante du projet, me surprend à chaque fois. J’étais éblouie par « Love letters », le précèdent opus, cette fois-ci, il s’amuse avec les années 80. C'est d’une simplicité enfantine mais le résultat est excellent et les mélodies jubilatoires.

 

 

 

6 – Bombay : Show your teeth

Belle découverte que ce groupe hollandais qu’il faudra suivre de très près dans les années à venir. De la pop hyper efficace et ce trio est un super groupe live en plus.

 

 

 

 

7 – Troy Von Balthazar : Knights of something

Le leader de Chokebore nous revient en solo et un peu comme J Mascis de Dinosaur Jr, nous bombarde de chansonnettes pop magnifiques, accompagnées d'une voix faussement nonchalante, le tout sans artifices.

 

 

 

 

8 – Hope Sandoval & The warm inventions : Until the hunter

Je n’avais plus beaucoup d’illusions concernant les projets musicaux de Hope Sandoval, tant ses albums solo m’avaient refroidi, tout comme le dernier effort de Mazzy Star. Quelle fut ma surprise en découvrant « Until the hunter », d’une beauté incroyable.

 

 

 

9 – THE KVB : Of desire

The Kvb s’affirme vraiment comme un groupe important de la scène rock actuelle. Larsens, rythmiques froides, chant en retrait, qui nous rappelle un peu la période shoegazing, the KVB au fil des albums, gagne en maturité et arrive toujours à nous surprendre malgré l'accumulation des albums et EPs.

 

 

 

10 – Parquet Courts : Human performance

Le meilleur album du groupe selon moi. Plus abouti et toujours aussi rock, il continu sur sa lancé, progressant même au niveau des mélodies, en gardant cet esprit punk qui fait leur force.

 

 

 

 

 

TOP 3 DE GWENN

1-  The Same Old Band : Isol 

Ils sont quatre, nous les avons rencontré lors de la Volvo Ocean Race il y a deux ans déjà et cette année leur premier album "Isol" est sorti. C'est pour moi l'album le plus écouté et apprécié de l’année. Ils seront en concert à Lorient (au manège) le 11 Mars prochain.

 

 

 

2-  La Femme : Mystère  

« La Femme » a encore frappé! Le groupe mérite largement cette deuxième place! Ce nouvel album est pour moi beaucoup plus réfléchi, les textes racontent des histoires et certaines paroles nous parlent directement. Les guitares nous font vibrer, tout y est… Une petite préférence pour le titre « Mycose ».

 

 

 

3-  Her : // Tape#1    

Découvert cet été aux Vieilles Charrues puis rencontré lors d'une conférence de presse, « Her » est un groupe charmant et élégant. Sur scène ils sont aussi bien fringués que vos frères à votre mariage. Les paroles de leurs chansons sont romantiques, ils ont seulement besoin de cinq minutes pour vous entraîner dans un univers rock post love...

 

 

 

TOP 5 DE KILLIAN

1-    Jeff Rosenstock : Worry

Jeff Rosenstock est venu cette année poser son punk indie rock sur la scène musicale et. ÇA. CLAQUE. Du début de l'album à la fin, il y a cette sensation horrible de ne pas réussir à arrêter sa tête de bouger. Tout ce que je retiendrai c'est : merci Jeff pour le torticolis, sincèrement. Ça faisait longtemps qu'un artiste de ce style ne m'avait pas autant enjoué. C'est donc une première place qui n'est pas volée, loin de là !

 

 

 

2-    Nicolas Jaar : Sirens

L'Américano-chilien Nicolas Jaar livre ici un monstre d'album. Entre son électro agressive et des influences rock expérimental, on a le droit d'écouter cette perle venue d'ailleurs, qui nous transporte dans des contrées lointaines, mélancoliques parfois mais d'une beauté rarement définie par des sonorités aussi dures et amères. Un mélange à s'en retourner la tête et les oreilles. Dur de s'en lasser.

 

 

 

3-    Justice : Woman

Le duo français rempile pour un troisième album dans un délire électro-funk qu'on sentait déjà venir dans quelques-uns de leurs précédents titres tout en gardant cette agressivité qui leur est chère, force est de constater que le couple a su s'accommoder de ce style. Grâce à cet opus de leur trilogie grandissante, la notoriété des deux musiciens n'en pâtira pas, bien au contraire, elle n'en ressortira que plus grande.

 

 

 

4-    Dub Dynasty : Holy Cow

Le troisième album du groupe Dub Dynasty est tombé en avril dernier, sans aucune annonce, comme une surprise. Bonne surprise d'ailleurs, car la bande de musiciens n'a pas chômé pour présenter ses enregistrements, qualité au rendez-vous. Certes la dub est un style qui ne se laisse pas

approcher par tout le monde, mais quand on y rentre, difficile d'en sortir. Toujours est-il qu'au-delà des basses aberrantes, véritable tradition du style, on retrouve des mélodies entraînantes, de quoi faire vibrer plus d'un.

 

 

5-    ANOHNI : Hopelessness

L'ovni ANOHNI revient en 2016 pour un album situé dans son style expérimental, très calme, progressif, qui se laissera approcher difficilement. Ici un seul titre ne permet pas de saisir l'essence du son, une écoute entière de l'album s'impose pour notre plus grand bien. Tout est réalisé d'une main de maître, pour une œuvre inoubliable.

 

 

 

Bonus : Les clips d'Alexis Beaumont et Rémi Godin

Une musique c'est bien, accompagnée d'un clip, ça peut être mieux, et si Alexis et Rémi sont à la réalisation, on obtient à coup sûr un chef-d’œuvre. Mais ici, pas de grande scène avec des acteurs à millions de dollars, juste une animation de dessins de haute volée, toujours dans un style effroyablement bon, et, quand un scénario s'en mêle, là on a le droit à une histoire menée d'une main de maître, comme avec le clip de Sons (enregistré par le groupe « Concorde »), dans un univers monochrome. Les deux partenaires ont de beaux jours devant eux, c'est certain. (Remarque : ils ont déjà eu en charge l'animation du film Les Lascars ou encore la série Les Kassos).

 

TOP 5 DE Mr G

5 The XX : I see you

Au moment ou j'écris ces lignes l'album n'est pas encore sorti, j'avoues que je triche un peu, mais de ce que j'ai pu en entendre déjà il est très prometteur.

Vivement la sortie de ce troisième album le 13 Janvier.
 
 
 
 
 
 
4- The Strokes : Future Present Past
En 2016 les Strokes dont je n'ai pas acheté d'albums depuis 2006 tant j'étais déçu par leur orientation musicale ont ressorti un EP qui m'a surpris. J'ai l'impression qu'ils reviennent un peu aux sources de ce qui fait que l 'on adore les Strokes!!! Bon tout le monde a le droit à sa traversée du désert hein ;).
Un album semble prévu pour 2017.
 
 
 
 
 
 
3- HER : Tape #1
Un des albums que j'ai le plus écouté cette année, cet album on l'écoute au calme allongé sur une peau de bête au bord du feu...
Les Rennais de HER sont en train de se tailler une reput internationale, ça grimpe très vite, ils ont étés révélés lors des Trans 2015.
Pour les avoir vus sur scène ça vaut vraiment le coup, ils seront d'ailleurs en concert au manège au printemps prochain.
 
 
 
 
 
2-  Iggy Pop : Post Pop Depression
Iggy Pop + Josh Homme = On se passera de commentaires...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1- The Lemon Twings : Do Hollywood
Surement le meilleur album que je n'ai pas entendu depuis des années...Les frères d'Addario iront très loin!
La musique est douce et envoûtante rappelant les icônes 60's avec une pointe de Foxygen, c'est d'ailleurs Jonathan Rado le fondateur de Foxygen qui a produit ce premier album.