Hushpuppies


 

 

Hushpuppies est un groupe au répertoire entre le rock le plus sale et les mélodies les plus atmosphériques. Ils sont 5 musiciens dans le vent. Ils tournent partout dans le monde avec leur rock contagieux. Nous les avons rencontrés sur le site des Vieilles Charrues 2006 avec l'équipe des speedermen qui couvrait l'évènement.

 

Quelles sont vos influences musicales?

Ce sont d'abord les années soixante anglo-saxonnes. On est fan des Kings, des Who, des Sixties, enfin beaucoup de groupes de cette époque, quoi.

Comment définiriez-vous votre musique?

Elle a d'abord une base qui est née de nos premières influences, mais on intègre aussi beaucoup de choses psychédéliques et des mélanges un peu garage, pop... On essaie de trouver notre son à partir de différentes sorties de musique.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière pour le moment?

Je pense qu'on a un peu tous nos meilleurs souvenirs.
L'un des membres: Je pense que c'est Perpignan, le Médiator. C'étaient 850 personnes et c'était la première fois qu'on faisait un vrai concert, et c'est la maison! Et puis on a joué aussi avec Madness.

C'est des mecs qu'on apprécie, mais on n'a pas pu aller les rencontrer. Ils sont un peu inaccessibles.
Un autre: Parce qu'en fait on vient de Perpignan mais le groupe est né à Paris donc on commence à être connus un peu sur Paris et dans le Nord de la France mais dans le Sud on ne savait pas. Mais en fait c'était cool, c'était un peu notre Olympia à nous!
Re- un autre: Moi c'était la République Tchèque. C'était un concert à fond, et c'était parfait (pour les filles et tout...).

Quels artistes vous intéressent en ce moment?

- C'est les Pinto Band, et il y a aussi Philippe Katerine (Un génie).
- Moi, j'aimerais bien rencontrer The Raconteurs

Selon vous, quel est le mal dont souffre la musique française?

Le mal, ce n'est pas la musique française. C'est le rock en France. Il y a un vrai problème, il n y a pas de culture rock. Les labels ne signent que les groupes qui chantent en français, de peur que l'anglais marche mal. Contrairement au ska festif qui lui marcherait.