Nneka, la belle découverte

Nneka, petit bout de femme toute frêle et à la fois très forte et charismatique.
Lors de son interview, L'artiste Germano Nigériane, tient à nous parler en français, qu'elle maitrise vraiment bien!
Elle accepte aussi avec plaisir de prendre la pause pour MrG.

 

Dans son nouvel album, elle nous parle des sujets "tabous" et cachés dans le monde et dans son pays d'origine Le Nigéria.

Fairy tales, le titre de son nouvel album est en réalité une façade légère et ironique pour attirer l'attention de son public vers des chansons qui abordent les thèmes de la pauvreté, la guerre, Boko Haram...
La triste actualité de notre présent.

Nneka, de son prénom, la mère suprême, s'inspire pour sa musique de livres, de personnes et d'expériences personnelles.
C'est sa 2e fois en Bretagne et la prèmière au BDM. 
Elle nous dit être bluffée par les 20000 personnes présentes devant la scène. C'est elle qui a eu l'honneur d'ouvrir cette dernière journée sous le soleil breton de Crozon.



Grâce à la musique et à ses tournées à travers le monde elle a pu approfondir ses études d'anthropologie et, avide de culture, se former tout au long de ses voyages. 

Très croyante, elle voit le bien chez tous et veut croire pour l'avenir à des jours meilleurs, ce qu'elle fait partager d'ailleurs dans sa musique.